Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 2 juin 2010

Le mois des AG ... Planning ...etc

Le mois de juin voit revenir les cerises, les orages, et les assemblées générales des associations loi 1901…

Le Planning Familial a tenu la sienne le 1 juin 2010. Association féministe et militante par excellence, elle apporte un service réel aux 13000 personnes qui fréquentent ses locaux tous les ans. Le CIDFF (Centre d'Information du Droit des Femmes et des Familles), lui, était le 27 avril à le salle Edith Piaf pour tirer son bilan 2009, SOS Femmes Accueil 72 avait fait la même chose le 31 mars, et Femmes Relais Sarthe tiendra la sienne de lundi 7 juin.

Ce que montrent toutes ces assemblées générales c’est d’une part des convictions féministes militantes conjugués à des services rendus aux femmes, et d’autre part des difficultés, voire des menaces, financières récurrentes.

Une autre Assemblée générale, très importante pour les femmes, a eu lieu à Paris, Samedi 5 juin 2010. L’ ECVF, association d’élu-e-s contre les violences faites aux femmes, faisait son bilan 2009.

Malgré la satisfaction de voir enfin une loi contre les violences faites aux femmes, votée à l’Assemblée Nationale, les élues présentes ont regretté le manque de moyen pour les combats qui concernent les femmes.

L’IVG est menacé par les régressions budgétaires et organisationnelles imposées aux services publics de la santé, et la santé des femmes, en général, est en régression à cause de la diminution du nombre de gynécologues médical-e-s. Peut-on espérer que la sécurité des femmes victimes de conjoints dangereux sera réellement financé ?

Avec 67 adhérent-e-s pour 505.000 élu-e-s en France, le sujet laisse largement indifférent. Mais l’association, récente, fera ce qu’il faut pour se développer et défendre les droits des femmes.

lundi 17 mai 2010

Une course pour les femmes est-elle une bonne initiative ?

Oui si on considère la demande de parcours adapté et la demande d’entre-soi des femmes dans le sport. En effet, la différence des sexes engendre dans les pratiques sportives un malaise pour les femmes, moins « physiques », que les hommes. Elles réussissent moins bien les épreuves basées sur la force ou l’endurance et elles craignent les railleries et le regard condescendant de leurs homologues masculins. Donc une course réservée aux femmes est une bonne initiative sportive

Mais affubler, lors des courses de l'Ascencion, toutes les participantes de tous âges d’un t-shirt rose barbie, c’est confirmer les stéréotypes à l’œuvre dans la hiérarchisation des sexes. D’ailleurs, le speaker ne s’y est pas trompé en attribuant du « mesdemoiselles » assez démagogique pour des femmes aux tempes grisonnantes, car s’il n’y avait que des femmes, toutes les générations étaient représentées.

La Marche Mondiale était aussi au rendez-vous avec 3 t-shirts noirs portés par des militantes féministes (et élues de la ville). Le symbole du globe habité par les femmes rappelle l’universalité des luttes contre la violence et la précarité pour les femmes et pour la défense de la paix et des biens communs au service de l’humanité.


Petit moment d’émotion à 14h 15 quand j’ai appuyé sur la gâchette du revolver, donnant ainsi le départ du 10 km. Merci à François Edom pour ce clin d’œil. La journée a confirmé sa convivialité.


Chantal HERSEMEULE

vendredi 14 mai 2010

Violences faites aux femmes

Le Président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy, déclare les violences faites aux femmes Grande Cause Nationale 2010. Pourtant, nous apprenons que la loi contre les violences faites aux femmes, votée à l'unanimité des voix à l'Assemblée nationale le 25 février 2010, n'est toujours pas inscrite à l'ordre du jour du Sénat.

L'examen et le vote de cette loi par les sénateurs, exigée depuis des années par les associations et soutenue par les groupes parlementaires Communiste Républicain Citoyen et des Sénateurs du parti de Gauche (CRC - SPG) et Gauche Démocrate et Républicaine (GDR), n'ont déjà que trop tardé : plus tôt elle sera promulguée, plus tôt nous pourrons agir pour les femmes victimes de violences.

Il faut en effet rappeler qu'en France, tous les deux jours, une femme meurt sous les coups de son compagnon. Le Parti de Gauche exige donc que cette loi soit votée, promulguée et appliquée au plus vite.

Chantal HERSEMEULE

lundi 10 mai 2010

Des "sportives motivées" pour porter les couleurs de la Marche Mondiale des Femmes lors de la course de l'ascension au Mans.

En 2010 a lieu pour la troisième fois au niveau international la Marche Mondiale des Femmes.

Elle mettra l’accent sur les violences faites aux femmes et sur la précarité plus largement subies par elles. Avec le collectif créé en Sarthe, nous demanderons aussi la paix et la démilitarisation, et nous nous attacherons à défendre les biens communs et les services publics. 

Nous avons lancé le mouvement le 7 mars pour inaugurer les festivités sur le Mans. J'y représentais la Municipalité, nous avons parlé de la précarité avec une pièce de la compagnie des « gens pluriels ».

Un groupe, « sportives motivées », portera les couleurs de la Marche Mondiale lors de la course réservée aux Femmes le jeudi de l’ascension, le 13 mai.

Nous participerons à la Marche Nationale les 12 et 13 juin à Paris où un défilé aura lieu le samedi, et des ateliers de discussions les samedi et dimanche.

Des délégations françaises iront à la Marche Européennes à Istanbul et au rassemblement mondial au Congo. Sur le Mans, nous donnons rendez-vous à chacun et chacune pour une initiative  autour du 17 octobre, date de clôture de la Marche.

 

Par Chantal Hersemeule.

vendredi 30 avril 2010

Simone de Beauvoir comme futur nom de la médiathèque des quartiers Sud ?

Le Conseil municipal se tenait en Mairie hier soir. Durant la séance, Chantal Hersemeule a pris la parole pour proposer à l'assemblée d'attribuer à la Médiathèque des quartiers Sud le nom de Simone de Beauvoir, philosophe, romancière et essayiste française, qui a partagé la vie et les idées du philosophe Jean-Paul Sartre et s'est attachée au combat pour l'amélioration de la condition des femmes.
Elle a notamment publié "le deuxième sexe", dont 20 000 exemplaires furent vendus dès la première semaine, et "Les mandarins" pour lequel elle reçut le Goncourt en 1954. Chantal a pu redire combien sa génération de militantes féministes lui doit. Sans ses travaux et ses écrits la reconquête du corps et du du destin des femmes par elles mêmes aurait-elle réalisée les progrès accomplis dans le sillage de Mai 68 ? On parle beaucoup et à juste titre de S. Veil mais Simone de Beauvoir, c'est aussi un sacré jalon pour le combat des femmes.
Affaire à suivre...

vendredi 16 avril 2010

Pour l'égalité salariale hommes - femmes

Militante féministe de longue date, Chantal a tenu à accompagner les militantes de l'ONG Business & professionnal women pour soutenir l'opération "Equal pay day" et faire avancer la revendication sur l'égalité salariale hommes - femmes.
Retrouvez ci-dessous un article d'Ouest - France qui relate cette manifestation

vendredi 12 février 2010

Ça jette un voile…

J’ai été, dans un premier temps, choqué lorsque j’ai appris cette information et surtout à la vue des images. Puis ce premier moment passé, je me suis dit qu’un parti pouvait aussi ressembler à la composition sociale et culturelle d’un pays. Qu’il fallait peut-être faire le pari du temps et de l’éducation populaire qui font leur œuvre au sein des partis politiques. D’ailleurs, moi- même, je leur dois beaucoup. Mon passage au PCF, mon implication syndicale à la CGT, et mes mandats d’élu progressiste auprès de R. Jarry ont fait que je ne suis plus tout à fait le même. Pourtant, je demeure gêné. Et la lecture de l’Humanité, annonçant que c’est la direction du NPA qui a relancé l’info et non la presse locale, clarifie mes impressions. Puis la déclaration d’O. Besancenot ne fait qu’achever les quelques hésitations que je pouvais encore avoir.


Non, il faut arrêter ce jeu médiatique. En plein débat nauséabond sur l’identité nationale, on ne peut pas assigner cette candidate voilée à la représentation « des quartiers populaires ». Identifier « ces quartiers » à l’islam est faux et qui plus est dangereux. En faisant ainsi, on ne peut que continuer à faire des musulmans des gens à part au lieu de tout faire pour normaliser l’existence de la religion musulmane en France.

Je vois cette banalisation avancer, progresser, pas assez vite c’est vrai, dans mes mandats d’élu et notamment grâce au sport et au travail de fond réalisé par les clubs.

Alors, pourquoi, maintenant quand on est vraiment de gauche, risquer de fragiliser ce processus et préférer scinder la société française sur des bases religieuses ou communautaires plutôt que sur la base de différence d’intérêt de classe ?

Comme syndicaliste dans mon entreprise, c’est plutôt comme ça que je continue à voir fonctionner le monde.

 

Ensuite, je ne peux pas oublier que le voile est le symbole d'inégalité entre hommes et femmes. Afficher cela lors d’un scrutin républicain, cela devient insoutenable.

 

Au fond, mon idée est faite, le premier moment avait raison. Intuitivement, j’avais raison d’être choqué.

 

                                                            François EDOM

                                                            Adjoint au Maire

                                                            Délégué aux sports.

samedi 24 octobre 2009

Marche pour le droit des Femmes, sous la pluie aussi !

 



Nous étions 10 à 15000 manifestants le samedi 17 Octobre dans les rues de Paris. Notre car, affrèté par Marion et Femmes Solidaires, a fait le plein avec les camarades de la Mayenne. Les associations féministes ont défilé en tête scandant les thèmes de la manifestation: égalité, dignité, laïcité, autonomie...

 Venaient ensuite les syndicats avec B. Thibault, A. Coupé et G. Aschiéri. Cette présence m'a fait chaud au coeur, symbolisant la mobilisation du monde du travail derrière celles qui subissent le plus la crise du capitalisme. Puis les partis politiques. Le PS était là, pas les jeunes pousses toujours présentes à la télé, non les grognards et les militantes féministes de longue date, puis...puis le PG, et en force alors que les Verts étaient trois ou quatre, je ne sais plus très bien tellement ils étaient invisibles. Décevants !

Ce n'est bien sûr pas parce que Dany était absent, mais les médias malgré le nombre et l'ambiance festive n'ont rien dit; Par contre leurs oreilles ont retenu que le même jour à Madrid, les réactionnaires  ont marché contre le projet de loi de libéralisation de l'avortement. Un cauchemar!!!

Chantal Hersemeule

mercredi 14 octobre 2009

Participez à la Marche pour le Droit des Femmes à Paris le 17 octobre 2009

Aucun pays au Monde ne traite aussi bien les Femmes que les Hommes, et la France ne fait pas exception. Afin de progresser sur le chemin de l’égalité, une manifestation nationale est organisée par le CNDF (Collectif national des Droits des Femmes) et Femmes Solidaires.

Six axes de progrès ont été dégagés :

-          Liberté

-          Autonomie

-          Dignité

-          Laïcité

-          Egalité

-          Solidarité

 Car même en France, les droits à l’IVG, à la santé, sont menacés, pas par interdiction, mais  par restriction d’accès : manque de gynécologues, coûts des contraceptifs, diminution du nombre de centres pratiquant les IVG.

Jusqu’à quand pouvons-nous compter comme nous le faisions depuis 30 ans sur le CIVG du Mans ?

 Nous refusons aussi la fatalité des violences conjugales. Nos collègues hommes politiques et magistrats devraient nous soutenir mieux dans ce combat ! Quand vont-ils oser dire avec nous que cette violence est inacceptable !

 Les femmes « travaillent » autant que les hommes mais ne reçoivent que le tiers voire le quart de la richesse produite. Travail méprisé, mal payé, la contribution féminine serait-elle inutile ?

 Afin de rappeler que nous voulons une égalité digne, solidaire, et laïque (toutes les religions sont des menaces « dinosauresques » pour les femmes), nous participerons à la manifestation du 17 octobre à Paris.

Un bus partira à 11 H du Mans, place Henri Vaillant.

 L’association SOS Femmes Accueil 72 vous propose des places à 15 euros.

Tél : 02-43-78-12-75.

 J’y serai et je porterai la parole des absentes.

  

Chantal HERSEMEULE

Conseillère Municipale, déléguée aux Droits des Femmes.

Elue Progressiste - Parti de Gauche de l’agglomération mancelle.

lundi 11 mai 2009

Contre les violences faites aux femmes

Jeudi 7 mai 2009, les associations SOS Femmes Accueil 72 et le Planning Familial, ainsi que quelques élu-e-s étaient présents au cimetière sud, pour manifester leur soutien à l’entourage de Clémentine Bengue. Lors de cette cérémonie, l’émotion et la tristesse exprimées par ces ami-e-s, ont mis en évidence la vulnérabilité de cette femme, pourtant décrite comme croquant la vie. Une photo d’elle posée sur son cercueil, affichant un sourire magnifique, rendait irréelle la description de son départ dans la solitude et la souffrance.

Chacune et chacun souhaitaient réaffirmer son refus de la violence faite aux femmes. Il est inacceptable que des femmes meurent sous les coups. Aucun coup ne peut être porté par amour. Nous voulons que la violence sous toutes ses formes soit combattue. Une marche silencieuse sera organisée prochainement dans les rues du Mans, en hommage à Célestine, pour toutes les victimes et contre toutes les violences. Nous voulons que la justice sanctionne les délits et les crimes commis dans le cadre conjugal. Nous voulons que cette mort se sache, qu’elle ne soit pas une nouvelle anecdote dans les faits divers.

Nous voulons que Célestine repose en paix, et que cette paix reviennent dans l’esprit de ceux et celles qui l’ont connus.

Chantal Hersemeule

Présidente SOS Femmes Accueil 72

Elue municipale du Parti de Gauche

mercredi 15 avril 2009

Grâce à une ample mobilisation, l'Etat revient sur sa décision de supprimer les aides au Planning Familial !

Les acteurs du Planning Familial ainsi que toutes les personnes soutenant l’action du Planning ont obtenu que l'Etat rétablisse son engagement et sa responsabilité nationale pour l'information, l'éducation à la sexualité pour toutes et tous.

L'Etat s’est engagé à rétablir les crédits sur au moins trois ans permettant le financement de l'ensemble des EICCF (Etablissement d’Information et de Conseil Conjugal et Familial).

Très vite, le travail avec les services de l'Etat devrait débuter sur une clarification mais aussi rendre visibles aux yeux de l’opinion, des partenaires sociaux et des décideurs, ces missions d'accueil, d'information, d'éducation à la sexualité et à la vie de couple que réalisent les EICCF sur le terrain. L'Etat devrait ainsi assurer la promotion de ces missions auprès de l'opinion publique.

Ce travail devra prendre en compte les besoins de la population dans ces domaines pour que les futurs moyens des EICCF soient en adéquation avec ces besoins dés 2010 et 2011.

Le Planning Familial remercie les 141.000 signataires de la pétition en ligne et sur papier dont le soutien a été déterminant.

Cette pétition, lancée le 29 janvier, a été fermée le 13 mars, mais l'aide et le soutien de toutes et tous dans la phase qui s'ouvre sont tout aussi déterminants.

dimanche 8 mars 2009

Journée du 8 mars: l'Economie, une affaire de femme? Mais oui...

Et c'était le dimanche « 8mars » 2009 à l’espace Philippe Goude, une manifestation organisée dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes.

Le sujet était cette année :  « Femmes actrices de la vie économique ; créatrices et consommatrices. ». Au départ il s’agissait d’intégrer les nouveaux modes de consommation en émergence dans notre société et l’influence qu’ils pouvaient avoir sur la création d’entreprises. Quinze femmes d’horizons différents sont venues présenter leur activité.

Après la présentation du collectif « 8mars », organisateur de l’événement. Chantal Hersemeule a fait un bref historique de la construction économique par les hommes. En effet, les indicateurs utilisés actuellement pour mesurer l ‘économie date d’un temps où les femmes ne participaient pas aux décisions politiques et ne votaient pas. Le PIB , conçu pour préparer une nouvelle guerre ne mesurait que les productions des activités masculines et les femmes étaient absentes de la « production de richesses ». Puis la production en augmentant a entraîné une augmentation de la consommation et une perte de sens dans les échanges. Ce sont les réactions à la société de consommation qui ont produit une volonté de créer et consommer autrement.

Après un tour de table des créatrices présentes et des services locaux créés pour favoriser l’entrepreneuriat des femmes. Artisans du Monde nous a présenté la démarche du commerce éthique et équitable, et « les croqueurs de légumes », en fait deux croqueuses nous ont présentés les AMAP(Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne).

Une nouvelle intervention pour présenter le rejet de la publicité qui pousse à surconsommer et l’image des femmes dans la publicité et les médias. Toujours en décalage avec la réalité, cette image se réduit souvent a des stéréotypes sexistes, des références hétérosexuelles, voire à des appels à la violence.

La journée a été clôturée par un spectacle de danse antillaise.

jeudi 5 mars 2009

Soutien au Planning

Communiqué à propos de la suppression des subventions au planning familial.

images.jpg

Pour les élus Progressistes - Parti de Gauche du Mans, Chantal HERSEMEULE, conseillère municipale, déléguée aux droits des femmes, lutte contre les discriminations, solidarité internationale, commerce éthique et équitable.

Tout le monde, maintenant, connait le Planning familial. Et pour cause ! Cette association, créée en 1956, apporte des conseils précieux et des soutiens à toutes les femmes, jeunes ou moins jeunes, dans la maîtrise de leur procréation. Sans le MFPF(Mouvement français pour le planning familial), le slogan « un enfant, si je veux, quand je veux » ne serait certainement pas devenu réalité. Pourtant, l’Etat a décidé cette année de supprimer sa subvention au planning familial après une première baisse budgétaire significative en 2008 (42 %).

Aujourd’hui, 450 000 personnes bénéficient chaque année d’un accueil individuel au Planning familial. Cette décision est une régression pure et simple qui aura des conséquences néfastes sur le tissu local de solidarité sociale, telles que la fermeture de nombreux centres, et mettra un terme à l’aide apportée aux personnes à des moments particulièrement critiques de leur existence.

Les élus Progressistes - Parti de Gauche de la ville du Mans rappellent que l’Etat doit assurer sa responsabilité nationale pour l’information, l’éducation à la sexualité, et la prévention pour toutes et tous conformément à l’article 1 de la Loi 73-639 du 11 juillet 1973.

Le groupe des élus Progressistes - Parti de Gauche s’oppose donc fermement à la décision du gouvernement, apporte son soutien unanime au planning familial en signant la pétition qui demande au gouvernement de revenir sur les coupures budgétaires afin d’assurer la pérennité de cette association en Sarthe comme dans la France.

jeudi 22 janvier 2009

Portes ouvertes aux droits des femmes...


Maison_droits_des_femmes_ouestfrance_.jpg

L’espace associatif des droits des femmes a été inauguré en 2007 pour la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Cette superbe maison appartenant à la ville du Mans héberge trois associations.

1.SOS FEMMES Accueil 72, crée en 2006 pour ouvrir un hébergement spécifique pour les femmes victimes de violence conjugale. Cette association fait partie de la Fédération Nationale Solidarité Femmes , et accueille dans ses locaux ou au téléphone les victimes et les témoins de la violence, les orientant en cas de nécessité vers des partenaires plus spécialisés. Les permanences ont lieu lundi, mardi, jeudi de 10h à 13h.

2.Le CIDFF, centre d’information sur les droits des femmes et des familles. Outre le conseil juridique et l’accompagnement vers l’emploi, le CIDFF du Mans a aussi des permanences de conseil conjugal.

3.Le mouvement du nid qui lutte contre la prostitution et apporte soutien et réconfort aux personnes prostituées.

Le 15 janvier nous avions organisé une porte ouverte de 14h à 19h. Une centaine de personnes ont pu admirer les lieux après des travaux de rénovation très réussis. Des partenaires associatifs, des travailleurs sociaux , des élus de la ville du Mans, des financeurs, ainsi que des représentants de l’Etat :Mr Douhéret et Madame Louhibi de la Préfecture. Ils et elles ont posés à de multiples questions aux salariés et bénévoles sur leurs activités. La disposition des locaux a permis de bons échanges, dans une ambiance conviviale.

jeudi 15 janvier 2009

Espace associatif des « Droits des femmes » : un pôle d’accueil et d’aide aux femmes.

Le mercredi 14 janvier a été organisée la Journée Porte Ouverte de l’Espace associatif des « Droits des Femmes » situé dans de vastes locaux au 30 rue Félix Geneslay.

Il réunit trois associations luttant pour les droits des femmes telles que :

- le CIDFF (Centre d’Information sur le Droit des Femmes et des Familles) qui accueille des femmes pour leur prodiguer des conseils à l’emploi, des conseils juridiques et conjugaux.

- SOS Femmes Accueil 72 qui accueille et aide les femmes victimes de violences conjugales.

- le Nid qui accompagne les prostituées dans leur démarche de réinsertion et organise des préventions en milieu scolaire.
Enfin concrétisé, ce pôle associatif cohérent a vu le jour il y a un an grâce à la détermination plusieurs personnes dont notre collègue progressiste Chantal, présidente de SOS Femmes Accueil 72, qui s’est battue et se bat toujours avec passion pour défendre les droits des femmes.

mercredi 26 novembre 2008

Halte aux violences faites aux femmes.

Utile et bonne initiative que celle prise par des associations féministes sarthoises ce 25 Novembre pour rendre hommage à toutes les femmes victimes dans le monde. La manifestation a été l'occasion pour Chantal de rappeler que le département de la Sarthe est toujours dans l'attente d'un lieu d'accueil, pour les femmes victimes notamment de violences conjugales, géré par des associations féministes.
violences_femmes063.jpg

page 2 de 2 -