Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Phrase de la semaine

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 23 mars 2012

Phrase de la semaine

"Nous allons à contre-courant d'une culture qui ne parle que de chiffres, d'argent. Cela coûte moins cher de vivre heureux que d'organiser le malheur"

Jean-Luc Mélenchon

jeudi 4 novembre 2010

Phrase de la semaine

Nicolas Sarkozy a dit : "L'immobilisme est la pire des injustices.". C'est bien pour cette raison que ça bouge partout dans le pays !!!
Pierre GAILLARD

lundi 25 octobre 2010

Phrase de la semaine

"Les chaînes télévisées restent, les hommes politiques passent".

Laurence Ferrari, présentatrice du JT de TF1, alias la perruche.

lundi 18 octobre 2010

Phrases de la semaine !

Pour cette rubrique, nous allons faire une petite entorse au principe d'une phrase par semaine, actualité politique et sociale oblige, et rendre un grand hommage à notre Prince à tous : Nicolas Sarkozy !
Incarnant la droite dure, décomplexée, arrogante et méprisante, M. Sarkozy avait publiquement déclaré, au début du mois de juillet 2008, dans un élan d'auto-congratulation imprudente :

"Désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s'en s'aperçoit" - Meeting UMP - Paris.

Que les français puissent garder dans un coin de leur mémoire cette déclaration des plus brillantes !

Autrement, voici ci-dessous la phrase que nous vous avions sélectionné pour cette semaine :

" Notre société ressemble effectivement de plus en plus à celle de l'Ancien régime avec une base très large, une petite élite et une masse assez importante de personnes - des avocats, des médecins à honoraires libres, des professionnels des loisirs... - qui travaillent pour la petite élite au sommet."

Hakim El Karoui - banquier d'affaires chez Rothschild

lundi 11 octobre 2010

Autre nouvelle rubrique : la phrase de la semaine !

Qui de mieux, excepté son époux, que Carla Bruni-Sarkozy pour lancer cette nouvelle rubrique, "La phrase de la semaine", dans laquelle vous retrouverez des citations "cultissimes". N'en disons pas davantage et entrons dans le vif du sujet avec notre Première Dame !!

" Je ne suis pas que la cerise sur le gâteau mais j'essaie d'être une belle cerise qui fait honneur à un gâteau fantastique."

" Mon mari s'occupe des gens dans le besoin à travers la mise en place d'une politique que je pensais être traditionnellement entreprise par la gauche."

Carla Bruni-Sarkozy sur France 3 dans " La voie de Carla", le 3 octobre 2010.