Maltraités dans leur pays, ils ont fui. Tous ceux qui ont quitté leur région, leur campagne et à fortiori leur pays savent combien il faut être courageux pour tout quitter. Ils sont courageux donc, ceux que nous avons parrainés. Leurs regards aussi, emplis du désir de vivre avec nous, me disaient qu'ils devaient rester ici et devenir français. Pour nous c'est ça être français.Bruler d'envie de partager une communauté de destin et rentrer dans le récit républicain.

Pour plus détails, cliquez sur l'image suivante :