Le Comité du SCOT du Pays du Mans était en réunion ce soir à Ecommoy. Le Scot ? C'est quoi ce truc ?  Eh bien, c'est tout simplement le Schéma de Cohérence Territorial. Oh, bien ça doit être sympa et interessant de travailler à la cohérence des territoires. C'est Maryse qui s'y collait. Elle a pu nous dire combien c'était ubuesque d'écouter des élus de la 2ème couronne regretter que depuis 2000, 2330ha de terres agricoles aient été artificialisées dans l'aire urbaine du Mans contre 2200ha à Nantes. Mais où principalement ont eu lieu ces nouvelles ouvertures à l'urbanisation ? Dans leurs communes ! Un sacré machin ce SCOT !

Maryse a d'ailleurs eu l'occasion de relater le décalage entre une production importante de logements individuels, les surfaces considérées et la faible évolution démographique. Il ya quelques jours nous mettions en ligne des photos de lotissements glanées ici et là pendant que nous battions campagne, elles auraient pu illustrer ce débat feutré. J'te cause de diagnostic et de développement durable en toute autosatisfaction, et j'te fais des lotissements dévoreurs d'espaces avec une taille moyenne de parcelle de 1000m2 et tout le tintouin pour les réseaux. Le tout sans vergogne.

Maryse a donc demandé que l'on puisse disposer des statistiques des ouvertures à l'urbanisation tout en réclamant qu'une véritable autorité organisatrice puisse inciter les communes à la maîtriser  ou même afficher des limites maximales de parcelles. ce serait une avancée importante en terme de développement durable et de planification écologique. Et somme plus juste que la taxe carbone.