C'est un sacré monsieur qui vient de nous quitter. Bernard appartenait à la génération de ceux qui au sortir de la Guerre, animé par l'esprit de la Libération, ont pensé qu'un tel naufrage ne pouvait être de nouveau évité qu'en complétant l'oeuvre éducatrice des familles et de l'école par l'éducation populaire menée le milieu associatif sur le temps des loisirs. La République des Jeunes, les MJC et les Francs et Franches camarades sont apparus dans ce sillage. Les loisirs éducatifs leur doivent beaucoup. Enfin, les victoires des municipalités d'Union de la Gauche, l'expérience féconde du communisme municipal leur ont donné la possibilité de mettre en pratique leur utopie collective. Au Mans, grâce à R. Jarry et Jeanine Haudebourg, Bernard a participé activement au projet des Etangs Chauds. Pour la première fois cette année Bernars n'était pas là lors de la Fête des Etangs Chauds. Avec Pascal Simonnet nous nous sommes fait la remarque. Quelques jours après Bernard s'en allait. Nous allons fêter en 2011 le 30ème anniversaire des Etangs. Tout au long de cette année nous ne cesserons de penser à lui.

Patrice Perdereau

                                                                        Courrier adressé aux Francas de la Sarthe