Le Maire PS
de Libourne et Gabriel Amard, le Président Parti de Gauche de la Communauté d’Agglomération Les Lacs de l’Essonne, ont récemment instauré le principe d’une tarification sociale et progressive de l’eau afin de permettre son accessibilité à tous et de favoriser sa préservation.

A titre d’exemple à Libourne, les 15 premiers m3 d’eau, vitaux, sont tarifés 0,10 euro du m3. Entre 16 m3 et 150 m3 d’eau, les usagers doivent s’acquitter de 0,70 euro par m3 d’eau. Au-delà des 150 m3, la tarification est plus chère car cette consommation renvoie à des pratiques relevant du confort et de consommation ostentatoire.

Conscient que cette méthode de tarification est plus juste, François EDOM, pour les élus Progressistes - Parti de Gauche, a adressé une lettre au Maire du Mans pour que le principe d’une nouvelle méthode de tarification progressive de l’eau puisse être étudié à l’échelle de notre métropole, tout en espérant que notre demande fera « tâche d’eau ».