La semaine dernière, nous assistions, Claude Picault, Yves Voisin, Anatole Compaoré et moi au lancement du chantier de l'Espace Culturel. Enfin, après des années de batailles avec R. Jarry puis aux côtés de JC Boulard, qui a eu le courage d'en faire un sujet de campagne en 2001, c'est la joie de constater, sur place, le lancement de ce projet culturel au coeur de notre ville. 


Dans quelques mois donc, nous aurons à disposition de notre agglomération un espace dédié à la culture sous toute ses formes avec un théâtre, d'une capacité de 832 places, pouvant accueillir spectacles vivants, art lyrique, concerts, danse et création, avec une salle de répétition.
L'Espace culturel comprendra également un espace cinéma avec 11 salles, comprenant un café littéraire et une galerie d'exposition, mais encore des salles d'expositions et d'animation, et un parvis central formant une galerie traversière entre la place et le quinconce des Jacobins.
Les caractéristiques techniques de l'Espace culturel permettront donc l'accueil de compagnies de théâtre, de danse et de musique, nationales et internationales, qui ne pouvaient techniquement pas être accueillies au Mans avant la réalisation de ce projet.


Au-delà de l'équipement dont la vocation est d'être populaire de part les diverses offres culturelles qu'il apportera, l'Espace culturel s'inscrit également dans un projet de reconfiguration urbaine du secteur des Jacobins qui, avec la création de la deuxième ligne de tram et la transformation de l'actuelle Place des Jacobins en une esplanade, retrouvera sa dimension de place publique piétonnière à laquelle seront connectés les divers moyens de transports individuels et/ou en commun.