Le 18 décembre 1925, à l'occasion du 14ème congrès du PCUS, Staline et Boukharine font triompher la thèse du socialisme dans un seul pays sur celle de la révolution mondiale, défendue notamment par Léon Trotski et Amadeo Bordiga.


D'après cette théorie, le développement de l'Union soviétique peut et doit se produire indépendamment de l'économie mondiale et de la lutte internationale entre le capitalisme et le socialisme. Cette théorie se veut réaliste et s'inscrit dans un contexte d'échec des mouvements révolutionnaires en Europe. Ainsi, la représsion sanglante du mouvement spartakiste en 1919, puis l'échec du mouvement révolutionnaire de 1923 écartent durablement l'espoir d'une révolution en Allemagne. En décembre 1924, Staline écrit : "La victoire du socialisme dans un seul pays est parfaitement possible et vraisemblable, même si ce pays a des structures capitalistes moins développées, et alors que le capitalisme subsiste dans d'autres pays". Cette thèse s'oppose frontalement à l'internationalisme, un des fondements du marxisme.



Le socialisme dans un seul pays va à l'encontre de la notion de Révolution permanente, développée par Trotsky dès la révolution de 1905. Dans son livre "La révolution permanente" (1931), il développe cette opposition : "La théorie du socialisme dans un seul pays, qui a germé sur le fumier de la réaction contre Octobre, est la seule théorie qui s'oppose d'une manière profonde et conséquente à la théorie de la révolution permanente. C'est une utopie réactionnaire que de vouloir créer dans le cadre national d'un système harmonieux et suffisant composé de toutes les branches économiques sans tenir compte des conditions géographiques, historiques et culturelles du pays qui fait partie de l'unité mondiale". Dans son ouvrage L'internationale après Lénine (1930), il poursuit :" Un programme international communiste n'est en aucun cas une addition de programmes nationaux ou encore un amalgame de leurs caractères communs". Ainsi, pour Trotsky, la révolution sera mondiale ou ne sera pas.



La théorie du socialisme dans un seul pays sera le socle de la stalinisation du pouvoir en URSS. Ceux qui prônent la révolution permanente sont traduits devant des tribunaux dès 1925. Trotsky est exclu du PCUS en 1927, puis expulsé d'URSS en 1929.