Les travaux de démolition lourde ont commencé sur le chantier de la rue des Alpes.

La machinerie employée à la démolition des tours est aussi impressionnante que le chantier, avec la grue dont l’immense bras atteint facilement le toit de l’immeuble et la pince qui arrache les murs de béton sans aucune difficulté.


 

La démolition intégrale de la tour engendrera 11 700 tonnes de gravas dont 97 % sera trié et recyclé sur un site extérieur au chantier. Cela démontre ainsi la volonté de notre collectivité de ne pas perturber les activités du quartier (marché notamment) et de garantir la sécurité des riverains au quotidien (sorties d’école, etc.).

 

Le coût de la démolition des tours 3 et 5 s’élève à un peu plus d’1 millions d’euros qui seront supportés à hauteur de 155 000 euros  pour Le Mans Habitat, de 150 000 euros pour la Région Pays de la Loire, de 150 000 euros pour Le Mans Métropole, et de 650 000 euros par l’Etat dans le cadre de l’ANRU, l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine.

 

Insufflant une dynamique pour l’emploi, ce chantier comporte également un volet social dans la mesure où 2020 heures de travail ont été réalisées par 13 demandeurs d’emplois résidant en zone urbaine sensible.

 

A terme, 26 logements intermédiaires Bâtiment Basse Consommation (15 logements en T3 et 11 logements en T4) seront donc construits selon des normes respectueuses de l’environnement très avancées.

 

D’un point de vue paysager, nous ne pouvons que nous féliciter de ce chantier qui, une fois achevé, insufflera une diversité urbanistique et, nous le souhaitons, sera accompagnée d’un renforcement de la mixité sociale et générationnelle.