En raison des exigences des fédérations sportives toujours plus importantes et financièrement contraignantes pour les collectivités territoriales, le mécontentement des élus commence à poindre et pas seulement dans notre ville.
Dernier exemple en date : le stade Léon Bollée. Homologué pour accueillir des rencontres de CFA et donc potentiellement de l'équipe B du Mans FC, la municipalité recadre les demandes de chacun.
Retrouvez ci-dessous l'intervention de François Edom, adjoint au Maire, délégué aux Sports :