J'ai repris mes activités voilà quelques jours, et ce matin je tenais conférence de presse aux Etangs-Chauds pour la Fête du 25 Août. J'y présentais l'édition de cet été, qui aura pour particularité de fêter le 30e anniversaire des Etangs, mais avouons que le rythme est moins soutenu et c'est pourquoi j'en profite aussi pour aller ici et là visiter ce que je n'avais pas eu le temps de voir. Donc, je quitte notre Centre de Loisirs pour me rendre à Sargé, au nouveau Fenouil, puis ensuite à St-Saturnin au "Supermarché bio".

Le Fenouil, j'aime, et suis adhérent coopérateur depuis longtemps, depuis qu'un ami en a été le Président. Cela a commencé par amitié et c'est aujourd'hui par conviction même si ce n'est plus moi qui fréquente ses allées...Installé à la sortie de l'agglo, proche des autres commerces et leur ressemblant, le Fenouil est devenu un vrai magasin. On y retrouve les merveilleuses figues séchées et plein de produits bios locaux. Le profil militant n'a pas disparu et le petit coin librairie est toujours là pour en témoigner. Certains titres m'agacent toujours, notamment ce qui a rapport avec les médecines douces. Cependant, c'est bien de rappeler que vendre du bio ce n'est pas seulement occuper un créneau sur le marché, ce n'est pas être dans l'air du temps, mais c'est tout d'abord défendre un point de vue et un projet de société. Je retrouve donc mes marques au nouveau Fenouil. Son "lifting" commercial n'a pas effacé son statut de coopérative, on reste dans l'économie sociale et solidaire, j'espère que l'échelle des salaires, les contrats de travail respectent les mêmes principes. Pourtant, j'avoue que le prix de mon panier est un peu élevé.

En route pour Naturéo à St Saturnin... J'ai dit en route car les deux magasins ont en commun de s'être adaptés à la voiture. Bon,,, c'est ainsi et il faut bien un peu sacrifier à la société du moment pour préparer celle de demain. Alors, Naturéo... Eh bien, je suis embêté, car, c'est réussi...Oui, j'aurai préféré que le Fenouil s'échappe, nettement. Il y a ici la même diversité de produits. Parfois même, et c'est le cas pour les figues, il y a un choix plus important. Pour les figues, je teste et on verra à la maison lesquelles sont les plus goûteuses. Certes les oignons viennent d'Italie, ce qui est ridicule, mais l'offre locale est assez importante. A ce propos, les étiquettes sont fraiches et écrites au marqueur...La culture Fenouil des circuits courts et de l'agriculture paysanne aurait elle un effet d'exemple??? Il y a là aussi un coin bouquins, mais alors qu'est-ce que c'est bobo et cul d'ail ! A la caisse, je pense au contrat des caissières et je suis à deux doigts de leur poser la question du salaire et des horaires, mais je laisse, certain que le statut coopératif du Fenouil est meilleur de ce point de vue. A la sortie, je dois avouer que mon panier est moins coûteux.

Au final, l'offre s'étoffe sur Le Mans et c'est une bonne chose, les AMAP que Chantal suit se développent. Mais elle nous dit que la Ville pourrait et devrait faire beaucoup mieux pour faciliter leur fonctionnement, notamment pour la distribution des paniers.On essaiera à la rentrée car nous y avons beaucoup des copains du PG plutôt que d'aller au rayon bio d'Auchan..