Avec un peu de retard, je reviens en quelques mots sur la Fête des Etangs Chauds. Sur le spectacle en lui-même, les enfants grâce au travail des animateurs et des intermittents ont été merveilleux. Dommage que la pluie soit venue interrompre leur prestation! mais, Pascal SIMONET, qui ne devait pas être le dernier des "moins malheureux" à prendre cette décision, a eu raison pour la sécurité des enfants.
De ce trentième anniversaire, je conserverai les mots simples et justes de mon amie Jeannine HAUDEBOURG, la "maman des Etangs Chauds". 


Son hommage très émouvant à Robert JARRY à sa passion de l'enfance et aux réalisations du "communisme municipal" au Mans et ailleurs. Son souci, en évoquant ses trente années, de parler des gens qui ont fait vivre l'équipement et bien sûr de Pascal SIMONET, premier directeur dont c'était l'anniversaire le soir même.

Un regret cependant. J'aurai bien aimé, comme je le demande depuis deux ou trois années, que les médias nationaux qui font ces petits feuilletons sur des événements, portent une attention aux enfants qui font le spectacle.