Dernière visite de quartiers samedi matin, dans ce nouveau quartier de la ville développé autour du campus. Une petite ville est entrain de naître ici avec ses travers...et son charme d'être planté au bord d'un bois. La tournée débute d'abord par passage dans un chemin creux complanté de souches de chênes et de frênes. En effet, ici, lorsque j'étais étudiant de licence, cela ne fait pas si longtemps, c'était la campagne, et il y avait d'assez beaux pâturages au milieu d'un bocage. Alors, il reste ici ou là des trames de haies et de chemins creux. Celui-ci, est non seulement sauvé mais il a reçu un sacré coup de pouce grâce à notre visite, puisqu'il va rejoindre les bassins de Rouillon et sera donc relié au boulevard Nature. Très bien!

Immédiatement sortis des frondaisons, c'est un tout autre sujet qui va nous occupé toute la matinée. La place de la voiture et le partage de l'espace... A son profit!  C'est vrai que le stationnement est un peu anarchique là-haut. mais chacun a aussi deux voir trois voitures chez soi. Et puis surtout, il existe bien des garages individuels ou collectifs, lorsqu'il s'agit d'immeubles, mais semble-t-il, ils ne sont guère utilisés. Alors c'est vrai, toutes ces bagnoles se retrouvent à stationner sur la chaussée et sur les trottoirs et c'est emmerdant!

On a entendu des "je vais porter plainte contre la municipalité", "faut mettre des PV", "c'est lamentable d'avoir prévu une rue si étroite..." Bon finalement chacun a fini par convenir qu'il y avait quelques marquages à faire ici et là, mais qu'il y avait aussi des leçons de civisme et des messages à faire paser notamment sur l'utilisation des garages. Et puis peut être s'inspirer de ce qui se fait ailleurs: pacifier le coeur des nouveaux quartiers par des zones 30 originales. Une idée a par ailleurs émergée concernant le parking relai du Tram. Il est sous utilisé à ce jour et le fait qu'il soit payant ne favorise pas le développement du pôle commercial. L'idée est d'étudier un stationnement du type Gare. Pas con...

Enfin, j'ai rencontré là-bas un couple de retraités qui a une maison étonnante en bois chauffée par un seul poêle à bois. Sous le ciel bleu, c'est chez eux que j'ai terminé cette visite de quartier...