Le Programme Partagé du Front de Gauche le propose : le soutien public à l’économie sociale et solidaire, et notamment aux coopératives, sera fortement augmenté (p 47).

Comme l'indique Jean-Luc Mélenchon : "D'abord rassurer et protéger les productifs. Pas les marchés". Et ça marche ! La preuve par l’exemple : les salariés d’une menuiserie sarthoise en liquidation ont créé une coopérative pour racheter leur entreprise de Saint-Jean-de-la-Motte il y a deux ans.


Aujourd’hui, ils ne le regrettent pas. Partis à cinq, ils sont désormais six à décider collectivement de l’avenir de leur entreprise et les carnets de commande sont encourageants. EN 2010, la France comptait 21 000 entreprises qui employait 1 million de salariés.

Malgré la frilosité des banques, la coopérative et ses salariés ont multiplié les démarches de recherche de partenaires auprès des pouvoirs publics et des banques coopératives, et ont réussi à poser les jalons d’une entreprise solide financièrement, responsable socialement, et durable.