L a manifestation contre Notre-Dame des landes s'est achevée par un pique-nique devant les grilles du Sénat dimanche. Avec 3 000 participants, ce « Tracto-vélo » est un succès indiscutable. « Oui aux moutons, non aux avions » pouvait-on lire sur de nombreuses banderoles. En plus de cette démonstration de force, les tracteurs, symbole de la défense de cette lutte pour la défense des terres agricoles, ont réussi à pénétrer au cœur de Paris.

Le passage des opposants dans le département de la Sarthe pendant la semaine présageait du succès parisien. C'est ce que Chantal et Patrice, qui les ont suivis au Mans à Sablé et à Allonnes, avaient ressenti.

Ce combat contre un projet stupide, tout droit sorti des années 60 et 70, est entrain de devenir une cause nationale. C'était l'objectif du Collectif d'association, dans lequel participe beaucoup de militants du Parti de Gauche dont F. Verchère ou Martine Billard présente à la manif., et c'est aujourd'hui réussi.

Ce combat, à nous manceaux, nous fait beaucoup penser à celui que nous avons mené contre la ligne nouvelle TGV. Tout d'abord pour convaincre les ingénieurs que les plans des années 70 étaient faux et qu'une gare TGV pouvait exister à l'emplacement actuel sans détruire des quartiers entiers le long de la voie. Puis, mais sans le succès souhaité, contre le contournement du Mans qui fera toujours planer le risque que notre ville soit un jour oubliée ou moins bien desservie, dans ce monde qui n'a d'yeux que pour la vitesse et le profit.

Cette question comme celle de l’EPR, s’annonce maintenant avec ce succès comme une épine dans le pied dans les relations entre les Verts et le Parti Socialiste. Souhaitons qu'elle ne fasse pas trop l'objet de marchandage.

Bravo à nos amis, nous avons été ravis d'être à leurs côtés et nous sommes de tout coeur avec eux pour la suite.