Maryse Berger et
François Edom, pour les élus Progressistes – Parti de Gauche, étaient présents à la pause de la première pierre du futur gymnase dojo qui se situera à l’Université du Maine, à quelques mètres du terminus du tramway .

D’un coût évalué à 5,7 millions d’euros, cet équipement de 1470 m2 a pu voir le jour grâce à des financements croisés associant les collectivités territoriales (Ville du Mans, Département de la Sarthe, Région Pays de la Loire) ainsi que le Comité national pour le développement sportif.



Défendu par notre collègue François Edom, adjoint au maire du Mans, délégué aux Sports, ce gymnase dojo sera opérationnel en septembre 2013. Le gymnase permettra au club de basket le Sporting Club Moderne (SCM), club formateur du MSB, de disposer d’une nouvelle salle moderne pour la formation de ses jeunes. L’ancienne salle Gouloumès, haut lieu de l’Histoire du basket de notre ville, devenait trop vétuste pour continuer à accueillir les entrainements et les matchs du SCM.

Quant à la partie dojo, d’une superficie de 1800 m2, elle accueillera le club Samouraï 2000, et les adeptes de la pratique des arts martiaux (karaté, full contact, boxe anglaise, taekwondo, etc..), dont les excellents résultats au niveau national et international ne sont plus à rappeler.

L’ensemble sera inséré dans un secteur où la pratique sportive est déjà importante, avec la proximité d’équipements à vocation de loisirs et de détente tels que So foot, City Glace ou le Skate Park.