Notre rassemblement à 17h était plutôt réussi et il a bénéficié de la présence de nombreuses et nombreux élu-es. Comme j'ai oublié de les citer hier, je vais le faire maintenant!
Il faut saluer le soutien de Gilles Leproust et de Maryse Berger dès l'organisation du collectif et leur présence au rassemblement hier soir. Françoise Dubois, Sylvie Tolmont et Marietta Karamanli, les députées sarthoises étaient présentes et je les remercie de porter nos revendications pour les femmes à l'Assemblée Nationale. Dominique Le Mener s'était excusé.
Merci aussi à tous les collègues du conseil municipal qui étaient présents et excusez moi si j'oublie encore quelqu'un:
Catherine Gouhier, Bernard Breux, Anne Marie Choisne, Yves Calippe, Martin Combe, Patrice Perdereau. Annick Mathis-Vignez a participé à la préparation.
Thierry Pradier, conseiller régional était aussi présent. Jacqueline Pedoya nous a répondu et s'est excusée. Anne Beauchef nous a transmis le soutien du groupe des élu-es de l'opposition. Jean Marie Geveaux s'est excusé.
 
 
La marche blanche a rassemblée entre 100 et 200 personnes et a été animé avec brio par le collectif féministe et anti sexiste qui avait préparé des slogans. Elle s'est séparée devant les Cinéastes après avoir chanté"le chant des femmes".

Le film proposé par SOS Femmes Accueil 72 et l'Union Régionale Solidarité Femmes des Pays de la Loire, "le paradis des bêtes" d'Estelle Larrivaz, était d'une grande qualité, fidèle aux réalités rencontrées dans nos associations. Le débat qui a suivi, autour d'un verre a rassemblé 25 à 30 personnes attentives. Les animateurs sollicités pour prendre la parole ont apporté des compléments aux constats du film. Merci donc à Bernard Lemonnier, psycho-thérapeute, à Emmanuelle Briot d'Appui72, ainsi qu'à Leila Louhibi pour leur participation.

Enfin je vous rappelle que lundi 26 novembre, le mouvement du Nid projette "la vitrine Hollandaise" aux Cinéastes et que le mardi 27 novembre à 18h, nous serons à Fresnay-sur-Sarthe pour une table ronde consacrée aux violences faites contre les femmes.
 
Chantal HERSEMEULE
Conseillère municipale déléguée aux Droits des Femmes,
Membre du collectif "contre les violences faites aux Femmes"