Nous avons appris avec tristesse le décès de Christian Martin.

Les derniers souvenirs politiques que nous avons de Christian remontent aux élections

régionales 2010. Présent à chaque moment clef, il aura été de ceux qui ont mis beaucoup

d’énergie et qui ont demandé aux leurs de réaliser les efforts nécessaires pour que l’arc de la

gauche de transformation sociale soit rassemblé et puisse peser.

Un certain nombre d’entre nous l’ont connu à la fin des années 80 au moment où le PCF va être

plongé dans une crise profonde. Les relations n’étaient pas simples mais ce moment va nous

transformer.

Christian va conserver chevillé au corps la conviction qu’il faut transformer le parti et la

politique. Il va donc faire évoluer le PCF sarthois et renouer les liens entre les membres éclatés

de la famille anti-libérale ayant toujours à l’esprit que ce rassemblement devait être le coeur de

la gauche française. Cette démarche est engagée dès la fin des années 90 tendant la main au

MGP, puis avec une ampleur plus grande à partir de 2003 et surtout pendant la campagne

référendaire contre le TCE en 2005.

La force et la durée dans le temps de la gauche de transformation en Sarthe lui doivent

beaucoup.

Le Front de Gauche en Sarthe lui doit beaucoup.

Au revoir Christian ! Et toute notre sympathie à ses proches et à ses camarades.

Patrice PERDEREAU

Pour le Parti de Gauche 72