L’aide vient parfois d’ailleurs, de contribution extérieure !. A l’époque héllénistique, existait une pratique qu’on appelait l’« évergétisme » consistant en une aide financière des riches et des élites en faveur de la collectivité et de leurs concitoyens. Son objectif initial étant de vouloir le bien, et bien que mêlant étroitement le politique, le social, l’économique, la pratique de l’« évergétisme » devait de fait servir la nécessaire entente sociale.

De nos jours, cette pratique existe toujours et semble même prendre de l’ampleur. A l’initiative de sociétés et de collectivités, des partenariats se créent pour soutenir financièrement l’action des associations.

Au Mans, trois associations dont l’activité s’adresse aux tout-petits et aux jeunes enfants ont bénéficié récemment d’une contribution exceptionnelle de la Ville du Mans et d’ERDF Sarthe. Contribution qui en quelque sorte s’apparente à l’évergétisme antique !

Vendredi 13 avril, les trois associations retenues (Sports Loisirs vacances Jalt Paladru, Loisirs Pluriel, L'Arc en ciel) ont ainsi été récompensées pour leur partenariat durable avec la collectivité, et leur engagement et valeurs fortes en lien avec l'enfance par la remise d’un chèque allant de 3 000 à 4 000 euros par ERDF.

En tant qu’élu délégué à l’Enfance et la Petite Enfance, je me réjouis que les associations puissent poursuivre leurs actions dans de bonnes conditions, en regrettant néanmoins qu'à terme ces actions de soutien ouvrant droit aussi à de l'optimisation fiscale, ne déstabilisent les aides pérennes.