Communiqué de presse Parti de Gauche 72

Le Mans, le vendredi 30 août 2013

Retraites : Nouvelle cure d'austérité pour les femmes

 

Les femmes étaient déjà les premières victimes des politiques d’austérité menées par le gouvernement actuel. Temps partiels imposés, CDD, bas salaires... Et voilà que le gouvernement enfonce le clou avec son projet de réforme des retraites.

Jean-Marc Ayrault a beau jeu de souligner les inégalités dont sont victimes les femmes, sa réponse n’est pas à la hauteur du constat. Il propose en effet d’augmenter la cotisation, sur 4 trimestres par an, à l’ensemble des femmes à temps partiel pour leur permettre de percevoir une retraire équivalente au SMIC !

Pourtant nul besoin d'être sorti de l'ENA pour savoir que l’allongement de la durée de cotisation va lourdement pénaliser les femmes ayant eu des carrières interrompues. La mesure compensatoire proposée par le gouvernement, compensation journalière des congés maternels dans le calcul des retraites, ne concerne en moyenne que 16 ou 32 semaines sur plus de 2000 semaines d’activités au total ! De qui se moque-t-on ?

Une fois de plus, le premier ministre passe à côté de l'urgence : ce dont ont besoin les précaires, femmes comme hommes, c'est d'une réelle volonté politique de lutter contre le travail précaire, de supprimer le temps partiel contraint. Pour nous, la retraite doit être à 60 ans à taux plein, équivalente au SMIC pour toutes et tous…

A l'appel des syndicats, un mouvement de grève est dores et déjà annoncé le mardi 10 septembre dans les villes françaises.

Soyons nombreux et nombreuses à manifester notre désaccord envers cette réforme injuste !

 

Chantal HERSEMEULE