Nous avons décidé de quitter le Parti de Gauche pour protester contre l’exclusion de notre camarade François Edom. A notre sens, ces méthodes expéditives sont dépassées pour régler des divergences politiques. Nous étions nous-mêmes parcourus par des interrogations semblables concernant la stratégie municipale très rigide de notre parti, ne laissant aucune place à l’appréciation locale. Suite à notre départ, Jean-Claude Boulard, tête de liste Le Mans Pour Tous, nous a proposé de rejoindre sa liste dans les termes encore rappelés dans la presse locale le samedi 4 janvier. Après quelques échanges, nous déclinons cette offre. Nous préférons en rester au vote en faveur de l’autonomie des militants de notre parti. Enfin, s’adressant seulement aux élus sortants, cette offre n’était pas de nature à favoriser le renouvellement de notre sensibilité politique. Malgré les incertitudes qui pésent sur le Front de Gauche, nous demeurons néanmoins attachés à la démarche de construction d’un Front de Gauche antilibéral et écologiste. Mais, nous le voulons ouvert et rassembleur au cœur de la gauche et, donc ouvert à des majorités de gauche alternatives au social-libéralisme actuel. Notre groupe avec la vingtaine de militants qui le composent continuera de s’investir et d’agir sous d’autres formes que l’action municipale en faveur d’une gauche de transformation sociale et écologiste.

Patrice PERDEREAU Maryse BERGER Chantal HERSEMEULE